Article 4 de la série Jeunes diplômés : pendulaire tu seras!

Pour faire suite à la série d’articles concernant les jeunes diplômés et la recherche d’emploi, voici déjà le 4ème volet dont le thème est le lieu de domicile, la mobilité et  la recherche d’emploi.
Si étudiant et mobilité vont souvent de pair, ce n’est pas toujours le cas des jeunes diplômés, qui souhaitent se fixer à un endroit. En Suisse, une telle attitude est-elle bien raisonnable?
Toutefois, bien qu’être mobile soit souvent le symbole d’ouverture d’esprit et de flexibilité, le pendulaire n’est pas forcément toujours bien vu des employeurs, souvent pour des questions de coûts. Alors si vous êtes un pendulaire convaincu et souhaitez le demeurer, comment postuler à distance de manière à convaincante ?
Aussi dans cet article : Une petite fenêtre sur l’encouragement à la mise en place de plans de mobilité dans les entreprises.
(Image à la une : Photo de Haykel Ezzeddine)

Continuer à lire … « Article 4 de la série Jeunes diplômés : pendulaire tu seras! »

Article 2 de la série Jeunes diplômés : l’ambition, une aide à la recherche d’emploi?

L'ambition représentée par un homme d'affaire arrêté en plein milieu d'une foule regardant un gratte-cielVous avez une idée précise (ou pas) de ce que vous recherchez comme poste de travail, mais rien ne correspond ou ne semble correspondre. Qu’allez-vous faire? Prendre le premier poste que l’on vous offre ou alors patienter?
Si vous êtes inscrit au chômage et que vous êtes un jeune diplômé, la question ne devrait même pas se poser en théorie. Voir pourquoi note 1
Mais revenons à nos moutons. Dans tous les autres cas du moins la question se pose : un jeune diplômé peut-il faire la fine bouche et refuser des offres d’emplois? L’ambition est-elle liée à cette question?

Et bien OUI. Trouvez également un exercice pour définir vos objectifs professionnels et choix de vie ainsi qu’une astuce pour se rassurer sur ses compétences.  Continuer à lire … « Article 2 de la série Jeunes diplômés : l’ambition, une aide à la recherche d’emploi? »