Vers la transparence documentaire dans le Canton du Jura

Voilà, je suis revenue d’Italie, notre expo «Profil d’archives: 35 ans d’égalité jurassienne», a été vernie, c’est bon je peux reprendre la petite série sur la transparence documentaire.

Au programme pour cet article: les outils du Records management, leur impact sur la transparence documentaire, et l’application de ces outils dans l’administration jurassienne.

Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle, reprenez depuis le début avec:

Pour les avertis et les habitués du Records Management, rien de très nouveau. Les outils fondamentaux du Records Management résident dans les outils que l’on appelle communément «Plan de classement», «Calendrier de conservation» et «Gestion des droits d’accès». D’autres appellations du type, «tableau de gestion» et «référentiel de conservation» sont utilisés. Mais en quoi consistent-ils et en quoi améliorent-ils la transparence documentaire?

Je propose qu’on en parle, en prenant pour exemple le projet jurassien de Records management appelé Arkheia.

Continuer à lire … « Vers la transparence documentaire dans le Canton du Jura »

Profil d’archives: 35 ans d’égalité jurassienne

Vernissage de l’exposition « Profil d’archives: 35 ans d’égalité jurassienne » jeudi 5 mars à 18h30 à l’Espace Auguste Viatte à Porrentruy. Ouvert à tous les intéressés.

Vernissage jeudi 5 mars à 18h30 à l’Espace Auguste Viatte à Porrentruy.

Vous êtes tous les bienvenus pour assister au vernissage de la première exposition de la série « Profil d’archives » lancée par les Archives cantonales jurassiennes (ArCJ).

Et pour une première, c’est le Bureau de l’égalité jurassien (EGA) qui est à l’honneur.  A travers des documents d’archives produits par le Bureau depuis le début de ses activités en 1979, l’exposition retrace l’évolution des thématiques phares qu’il a traitées : Politique, éducation, formation, emploi, salaires, lutte contre les violences domestiques, etc.

D’autres infos sur:

Flyer Profil d'archives: 35 ans d'égalité, infos supplémentaires
Flyer Profil d’archives: 35 ans d’égalité, infos supplémentaires

Continuer à lire … « Profil d’archives: 35 ans d’égalité jurassienne »

Les entraves à la transparence documentaire

Les entraves à la transparence documentaire sont de 5 ordres mais seules 2 concernent réellement les archivistes. Découvrez pourquoi.

Image à la une: Open Economics: Inspiring confidence through transparency created by Adrienne Yancey for opensource.com, Licence CC-BY-SA 2.0

On devrait pouvoir accéder à une foule d’informations détenues par les unités administratives (u.a.), mais il y a toujours quelque chose qui ne va pas: l’organisme contacté n’est pas soumis à la loi sur l’accès à l’information, donc l’ouverture est selon son bon vouloir, ou l’organisme se soustrait délibérément à l’application de la loi, ou encore l’u.a. utilise des moyens légaux (caviardage, etc.) pour restreindre l’accès alors que cela ne se justifie pas, l’u.a. dit manquer de ressources (humaines, financières) pour répondre à la demande ou alors dit ne pas pouvoir accéder elle-même à l’information. Mais l’entrave la plus sournoise est probablement celle-ci: l’u.a. donne accès à tout et ce qui semble au départ une super idée devient le meilleur moyen de décourager le chercheur qui se retrouve noyé par la masse d’informations et incapable de trier l’information banale de l’information décisionnelle.

C’est Martial Pasquier qui a mis en lumière ces différentes entraves dans son article « Les entraves à la transparence documentaire » . Il les a ensuite classé selon 5 types en allant de la non-transparence à la transparence maximisée.

Pour ce deuxième volet sur la transparence documentaire, je vous propose d’analyser les entraves qui ont un lien direct avec la gestion documentaire et de les poser en regard de la situation archivistique de la République et Canton du Jura.

Pour ceux qui débarquent, accédez à l’article d’introduction et au premier volet sur les caractéristiques de la transparence documentaire.

Continuer à lire … « Les entraves à la transparence documentaire »